Enjeux épistémologiques, politiques et professionnels du repérage diagnostique des adultes ayant un trouble du spectre autistique

Septembre 2013 - Septembre 2016 - Septembre 2018

Dans le cadre de son projet de recherche sur les Troubles Envahissants du Développement, la F2RSM finance en collaboration avec la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA) et l’Université de Lille 2 une thèse en science politique sur les enjeux liés à la redéfinition de la prise en charge de l’autisme.

Ce travail tend à questionner l’apparition de recommandation de bonnes pratiques, son incidence sur le rôle du médecin psychiatre, les mobilisations associatives ou encore les logiques administratives ayant pu contribuer à faire évoluer la labélisation de troubles et les représentations qui les entourent, passant ainsi de maladie à handicap. Il s’agit également d’étudier l’impact de ces transformations liées à la mise en œuvre des plans autisme successifs sur le secteur médico-social et sanitaire, les acteurs publics impliqués (ARS, Conseils généraux), ainsi que le milieu associatif.

L’objectif de cette recherche est d’éclairer les mécanismes politiques et sociaux qui peuvent intervenir dans la redéfinition d’une maladie par-delà les logiques propres au champ médical. Pour ce faire il convient d’analyser les enjeux politiques, professionnels ou financiers, illustrant par la même la diversité des principes d’action qui président à la mise à l’agenda et au traitement de l’autisme en tant qu’objet de politiques publiques.

Les méthodes mobilisées par l’enquête sont essentiellement qualitatives comme l’entretien semi-directif avec l’ensemble des acteurs évoqués, ou encore des observations lors de réunion publiques ou de réunion de travail (notamment auprès des ARS). Elle a également une dimension comparative en vue de dresser à partir de 3 régions une typologie des configurations sur les territoires et des appropriations locales des recommandations de bonnes pratiques et du plan autisme.

Les résultats seront connus en deux temps : le premier est attendu pour septembre 2016 (date d’expiration du financement de la thèse), le second pour septembre 2018 (date prévisionnelle du rendu de la thèse en 5 ans).


Téléchargez la présentation effectuée au conseil scientifique de la F2RSM le 10 juin 2014 ICI