Appel d’offre de la Fondation de France

Appel d’offres 2016 Recherche fondamentale et clinique sur les maladies psychiatriques

Le 17 juillet 2016

La recherche en psychiatrie est une recherche relativement récente, et les progrès et découvertes en neurosciences des 20 dernières années doivent maintenant être confrontés à la réalité clinique et mises à profit pour une meilleure compréhension des maladies mentales dans une interaction étroite entre chercheurs et cliniciens.

Aussi, dans cette période charnière pour la recherche sur les maladies psychiatriques, la Fondation de France a décidé de s’investir dans ce champ afin d’accélérer la mise en place de nouvelles méthodes de prévention, de diagnostic précoce et de traitements.

La Fondation de France lance ainsi un appel d’offres pour apporter son soutien aux projets portant sur :

  • l’évaluation des méthodes de diagnostic et des traitements ;
  • l’identification des mécanismes de résistance et de vulnérabilité à l’émergence et aux traitements des maladies psychiatriques ;
  • la recherche translationnelle sur une cohorte ciblée, à partir d’hypothèses pré-cliniques (modèles animaux) et en interaction avec la recherche clinique. Et inversement, une hypothèse clinique pourra être explorée par des approches pré-cliniques.

Les aides accordées pourront être annuelles ou pluriannuelles (jusqu’à trois ans) d’un montant maximal de 200 000 € pour trois ans. Le comité considérera également des projets exploratoires (modèles ou technologies utilisés, cibles thérapeutiques étudiées) pour un financement de 40 000 € maximum pour un an afin d’obtenir une validation du concept. Certains financements pourront concerner les soutiens pour une quatrième année de thèse (à hauteur de 39 000 € pour un an).

Pathologies concernées

Cet appel d’offres concerne les maladies psychiatriques invalidantes (à l’exception des addictions, des troubles du spectre autistique et des démences).

À qui s’adresse l’appel d’offres :

Les demandes doivent impérativement faire état d’un projet collaboratif associant cliniciens psychiatres ou psychologues et chercheurs de différentes sous-disciplines des neurosciences ou des sciences humaines et sociales.
Le porteur de projet principal devra obligatoirement être un membre statutaire d’une équipe labellisée par la recherche publique (EPST ou EPIC).

Modalités

La procédure d’appel d’offres comportera deux phases :

  • une phase de présélection à partir des dossiers d’intention en septembre 2016 ;
  • une phase d’évaluation des projets définitifs en décembre 2016.

Date limite de dépôt des dossiers d’intention par email  : 17 juillet 2016 à minuit.

Plus d’informations et téléchargement du dossier d’intention en ligne Ici.


Télécharger le texte de l’appel d’offre