Le contexte

Les journalistes ont un rôle important à jouer dans le regard que pose la Société sur la personne malade. Ils peuvent parfois renforcer les stéréotypes et stigmatiser des milliers de personnes faute de connaître la maladie ou au contraire, mettre les choses en perspectives.


Les media, de par leur mission d’information et leur large diffusion, ont un effet potentiel sur les représentations sociales de la psychiatrie et influencent l’opinion publique.


De leur côté, les journalistes mesurent de plus en plus l’importance de traiter le sujet des maladies mentales qui touchent une personne sur 5 en France, et pourtant, ils se déclarent mal informés sur ces questions.


Ces constats ouvrent des voies de recherche en psychiatrie.