Électroconvulsivothérapie (ECT) : le CH Arras diffuse une vidéo pour la Journée Mondiale de la Santé Mentale

Ce jeudi 10 octobre 2019 a marqué la Journée Mondiale de la Santé Mentale.

L’occasion de mettre en lumière une thérapeutique pratiquée chez un de nos adhérents, le Centre Hospitalier d’Arras, et trop peu connue du grand public : la sismothérapie ou électroconvulsivothérapie (ECT). Pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

Vous y trouverez dans cette vidéo toutes les réponses sur la sismothérapie au CHA.

Thérapeutique utilisée lors des prises en charge des dépressions sévères, et après échec des traitements médicamenteux, la sismothérapie (ou électroconvulsivothérapie – ECT) est une pratique dispensée au CH Arras par une équipe de soignants dédiée.

Contrairement aux idées reçues, il s’agit d’une pratique douce qui consiste à appliquer un courant électrique très faible chez les patients sous anesthésie générale, lors de séances qui ne durent que quelques secondes.

10 à 12 séances sont nécessaires pour que le traitement soit considéré comme efficace (à raison de 2 séances par semaine).

Entre chaque séance, le patient est hospitalisé à la clinique Aloïse Corbaz et des évaluations psychiatriques sont effectuées régulièrement.