Congrès des internes de psychiatrie

Frontières…

, à Montpellier

Pourquoi un congrès des internes de psychiatrie par les internes de psychiatrie ?

Déjà pour le plaisir de se retrouver et partager les points de vue de différents horizons, puis pour aller au delà de nos formations habituelles, en choisissant des thématiques- frontières, celle qui interrogent notre place, notre posture, notre rôle dans la société.

Tout cela dans un projet ambitieux de 2 jours, tous les ans dans une ville différente de France. Il y a 2 ans à Toulouse, il y a un an à Rennes, cette année à Montpellier les 12 ET 13 OCTOBRE 2017…

Nous espérons faire honneur à nos prédécesseurs en continuant à vous proposer un congrès digne de votre curiosité !

Pourquoi la thématique « frontières »?

Depuis quelques temps, les frontières de notre monde sont en ébullition. Ainsi certaines frontières s’estompent tandis que d’autres s’élèvent à la hâte. Et il ne s’agit pas seulement des frontières politiques au sens strict : ce sont aussi les frontières symboliques, celles qui départagent nos savoirs,  nos religions, et nos manières même de penser l’homme, son essence et son devenir.

Les frontières de la psychiatrie, qu’elles soient internes ou externes, dans son dedans ou son dehors,  n’échappent pas à cette dynamique globale. Sinueuses et fluctuantes quand il s’agit de l’évolution des classifications nosographiques,  des frontières entre le normal et le pathologique,  ou  encore entre notre rôle de soignant et de régulateur social…Elles paraissent infranchissables et bien délimitées quand il s’agit des guerres de chapelle entre courants psychanalytiques et cognitifs, entre psychiatrie et psychologie, entre psychiatrie humaniste et psychiatrie biologique.

Ces conflits frontaliers ne seraient ils pas non seulement inévitables, mais nécessaires à notre créativité, à notre structuration en tant que psychiatre de demain et tout simplement, en tant qu’individu ?

Pour approfondir la question, il s’agira de laisser la parole à des intervenants venant de « territoires » divers, mais qui tous approchent la question des frontières et des limites. De près ou de loin, un rapproché se fera avec l’objet de notre pratique et notre positionnement en tant qu’interne de psychiatrie. Psychiatres, psychologues sociologues, philosophes, religieux…si une somme de points de vue ne fait ni le tout, ni n’est envisageable, nous  proposons aux internes, de trouver là , « matière » à  se questionner, à explorer et à se dépasser.

Retrouvez le programme

Inscrivez-vous

Plus d'informations