8ème Congrès Français de Psychiatrie

Impact sur la récidive suicidaire d’un système de maintien de contact et de veille après une tentative de suicide : le dispositif VigilanS

23 au 26 novembre 2017, à Montpellier

Les auteurs : Marine Lardinois, Anne Creton, Frédérique Warembourg, Pierre Grandgenèvre, Maxime Dehem, Stéphane Duhem, Anne-Laure Demarty, F. Vasseur, Thierry Danel, Philippe Pinson, Christophe Debien, Guillaume Vaiva.

En France, le suicide reste une des premières causes de mort évitable, et la prévention des comportements suicidaires est un enjeu de santé publique. Un rapport de l’Observatoire National du Suicide estime le taux de mortalité par suicide à 16,7 pour 100 000 habitants en 2012 et un nombre de tentatives de suicide (TS) autour de 200 000 par an1. La TS constitue un des premiers facteurs de risque de suicide abouti et de récidives de TS2, et on observe une diminution du taux d’hospitalisation pour TS depuis 2010.

Contexte :

Le dispositif VigilanS, en place au sein de 28 centres hospitaliers du Nord-Pas de Calais, est un dispositif de veille post-hospitalière pour les suicidants. Il a pour objectif de maintenir un contact avec les sujets à risque de récidive après les soins immédiats dans un délai de 6 mois. Il est fondé sur l’efficacité démontrée, en termes de récidive, d’un algorithme de veille au décours d’une TS3.

Objectifs :

Nous avons évalué l’impact sur la récidive suicidaire de la mise en place du dispositif VigilanS à compter du 01/01/2015 au CH de Boulogne sur Mer (Service d’Accueil d’Urgence – SAU) et au CHRU de Lille (SAU et service de réanimation-toxicologie).

Hypothèse :

Le dispositif VigilanS permetrait une diminution de la récidive suicidaire.

Consultez la communication affichée à l'occasion du 8ème Congrès Français de Psychiatrie.