Les hospitalisations psychiatriques de longue durée, situation dans le Nord - Pas-de-Calais

Les longs séjours constituent un sujet d'étude ancien, abordé d'un point de vue économique (leur coût pèse dans les dépenses de santé), médical (en termes de bénéfice apporté aux patients) et social (le risque de désocialisation augmentant avec la durée).

Le plus souvent, les facteurs reliés ou explicatifs des longues durées sont recherchés dans les caractéristiques socio-médicales des patients et/ou dans celles de l'organisation du système de santé (intensité et nature de l'offre sanitaire et médico-sociale).

L'étude vise à quantifier et décrire les personnes domiciliées dans la zone de Lens-Hénin et dans le reste du Nord - Pas-de-Calais étant restées longuement hospitalisées à temps plein en service de psychiatrie, ainsi qu'à rechercher les facteurs prédictifs de ces longs séjours, définis comme des périodes d'hospitalisation psychiatrique à temps complet de 292 jours ou plus durant la période 2011-2013, soit environ 10 mois.
Cette étude est réalisée à partir des séjours décrits par le RimP, recueil mis en place par le Ministère français de la santé en 2006 dans l'ensemble des services de psychiatrie, publics et privés.
Consultez l'édition de la F2RSM en lien avec ce sujet.

Laurent Plancke, chargé d'études, F2RSM
Mail