Les psychologues dans le Nord - Pas-de-Calais Nombre et taux (2013)

Les psychologues dans le Nord - Pas-de-Calais : moins qu’en moyenne nationale et inégalement répartis

« En France, pour faire usage du titre de psychologue il est exigé d’être titulaire d’une licence mention "psychologie" et d’un master mention "psychologie" comprenant un mémoire de recherche et un stage professionnel » .

Les psychologues exercent dans un métier réglementé ; parmi les 2386 exerçant dans le Nord - Pas-de-Calais en 2013, 84,8% d’entre eux sont exclusivement salariés (2024) dans la fonction publique (hospitalière, d’Etat ou territoriale) ou dans le privé, notamment dans le secteur médico-social. 197 sont libéraux (8,3%) et 165 ont un exercice mixte (6,9%) [1] . La densité de psychologues s’élève à 59 pour 100 000 habitants. Bien que leur nombre soit en hausse (+18% par rapport à 2000[[F2RSM, Atlas de la psychiatrie et de la santé mentale dans le Nord – Pas-de-Calais, 2010, p.24]] ), ils sont proportionnellement peu nombreux (en 2011, la région occupait l’avant dernier rang des régions françaises pour la densité de psychologues[[Plancke L., Bavdek R. Les disparités régionales en santé mentale et en psychiatrie. La situation du Nord – Pas-de-Calais en France métropolitaine, Lille, Fédération régionale de recherche en santé mentale Nord - Pas-de-Calais, 2013, p 16.]] ).
Des fortes disparités sont enregistrées au niveau infrarégional [2] . Un tiers des psychologues du Nord - Pas-de-Calais exerce dans la zone de proximité de Lille, dans laquelle on enregistre la plus forte densité, soit 113 psychologues pour 100 000 habitants, valeur 2 fois supérieure à la moyenne régionale et 1,5 fois plus élevée que la 2e valeur enregistrée dans la région, dans le Montreuillois. Les plus faibles densités sont enregistrées dans l’Audomarois et le Calaisis, avec respectivement 26 et 29 psychologues pour 100 000 habitants.
La plus forte proportion de psychologues libéraux est enregistrée dans l’Audomarois (25,8%) et dans la zone de Roubaix-Tourcoing (16,1%), la plus faible en Sambre-Avesnois (4,6%) et dans le Valenciennois (4,6%).


Le document en format PDF

 

 

 

 




Notes
1 - Source : fichier Adeli.
2 - Les psychologues salariés étant enregistrés au lieu d’implantation de leur établissement, le lieu d’exercice réel n’est pas forcément connu.