Rapport

Mission relative à l’évaluation du fonctionnement des Centres d'Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP), des Centres Médico-Psycho-Pédagogiques (CMPP) et des Centres Médico-Psychologiques de psychiatrie infanto-juvénile (CMP-IJ)

Par la lettre de mission du 23 février 2018, le directeur de cabinet de la ministre des Solidarités et de la Santé et la directrice de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées ont saisi l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) d’une mission relative à l’évaluation du fonctionnement des centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP), des centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP) et des centres médico-psychologiques de psychiatrie infanto-juvénile (CMP-IJ). En 2018, on compte environ 700 000 enfants et adolescents dans la file active de ces structures, ce qui représente un coût total de 1,1 milliard d’euros pour l’Assurance maladie.


Cette mission s’inscrit dans le contexte d’un mouvement de réformes en  matière de santé mentale (stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022 annoncée en mai 2018 et feuille de route en santé mentale et psychiatrie en juin 2018), ainsi qu’en matière de protection de l’enfance (stratégie nationale pour la protection de l’enfance et stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes à venir).

Retrouvez le rapport complet