Deuxième débat public de l’Académie Nationale de Médecine

Notre société est-elle pathogène ? L’exemple de la contagion suicidaire

Le 15 juin 2017, à Paris

Le suicide est un problème majeur de santé publique : 10 700 morts en France métropolitaine en 2012, sur 200 000 tentatives. Un suicide manqué expose à un risque majeur de récidive et à l'émergence de troubles psychiatriques supplémentaires.

L'entourage est aussi affecté, peut développer des maladies psychiatriques.
 
En sus de cet impact majeur, un phénomène de contagion est à craindre après chaque suicide : Nathalie Pauwels, chargée du déploiement du programme Papageno (programme de gestion des conséquences du suicide), a rappelé lors de ce débat public, que les personnes exposées directement ou indirectement (médias, réseaux sociaux) ont un risque de suicide augmenté, comme en témoignent des successions de suicides dans des entreprises, hôpitaux, au bord de falaises, etc.
 
Les personnes vulnérables seraient particulièrement sensibles à un "processus d'identification mimétique", expliquant cette contagion.

Retrouvez bientôt toute la présentation sur ce sujet.