1ère rencontre régionale du CRP Hauts-de-France

Du parcours de reconstruction psychique au re seau de prise en charge : Quels enjeux pour les migrants et les personnes victimes de violences conjugales ?

, à Lille

Objectif de la rencontre

Le Centre Régional du Psychotraumatisme Hauts-de-France organise sa première rencontre régionale autour de deux thématiques : la prise en charge des migrants et celle des personnes victimes de violences conjugales.
En favorisant les échanges, l’objectif de cette rencontre est de permettre aux futurs partenaires du réseau de prise en charge globale du psychotraumatisme de faire connaissance et de tisser des liens.

Contexte de la rencontre

Les violences subies, quelle qu’en soit l’origine, qu’elles soient ou non liées à une infraction pénale, ont de multiples conséquences sur la santé mentale et physique. Elles sont à l’origine du développement de comportements à risque, de pathologies somatiques et de différents troubles psychiques regroupés sous le terme de syndromes psychotraumatiques.
Elles génèrent une souffrance psychique et un affaiblissement qui peuvent être considérables et qui dépassent ce que peut en dire un diagnostic psychiatrique. Au niveau psychologique, elles sont souvent contemporaines de profonds bouleversements qui peuvent se traduire par une remise en question parfois profonde du sens de la vie et de la logique de fonctionnement du monde. En outre, elles altèrent le fonctionnement social, familial et professionnel des personnes qui les subissent, les plongeant à bien des égards dans des difficultés handicapantes. Leur qualité de vie, ainsi que celle de leur entourage, s’en trouve largement diminuée avec des conséquences dévastatrices sur le plan individuel : chute de l’estime de soi, développement de sentiments de honte et/ou de culpabilité, stress, retrait social, etc.
Le 10 novembre 2017, le Comité interministériel à l’aide aux victimes adoptait le plan interministériel de l’aide aux victimes avec, parmi les objectifs, ceux de renforcer le parcours de résilience des personnes victimes de violence et d’améliorer la coordination entre acteurs. Le 25 novembre de la même année, le Président de la République annonçait la création, à titre pilote, de dix dispositifs spécialisés dans la prise en charge globale du psychotraumatisme. Le 19 juin 2018, l’instruction N°DGOS/R4/2018/150 relative à l’appel à projet national pour l’identification de dispositifs de prise en charge globale du psychotraumatisme fixait de manière plus précise le contour de leurs missions.
A l’issue de cet appel, le Projet du Centre Régional du Psychotraumatisme (CRP) porté par le C.H.U. de Lille et par ses partenaires régionaux a été retenu. Il s’inscrit pleinement dans l’esprit du plan interministériel et vise à mettre en place les conditions pour passer d’un parcours de soins en psychotraumatologie à un parcours de santé assurant une continuité de la prise en charge, sans rupture, et répondant à l’ensemble des besoins des personnes victimes et de leur entourage.
Objectif de la rencontre
Le Centre Régional du Psychotraumatisme Hauts-de-France organise sa première rencontre régionale autour de deux thématiques : la prise en charge des migrants et celle des personnes victimes de violences conjugales.
En favorisant les échanges, l’objectif de cette rencontre est de permettre aux futurs partenaires du réseau de prise en charge globale du psychotraumatisme de faire connaissance et de tisser des liens

L’événement aura lieu au 4ème étage de l’Institut Cœur Poumon au sein du CHU de Lille.

Programme