Congrès ARSPG 2018

La place des médias dans la prévention du suicide

du 28 au 30 mars 2018, à Paris

Les facteurs qui mènent au suicide et ceux qui favorisent sa prévention sont complexes et non encore entièrement élucidés. Cependant, la littérature scientifique atteste que les médias jouent un rôle important soit en renforçant ou en affaiblissant les efforts de prévention du suicide. En effet, la couverture médiatique d’un suicide est susceptible d’inciter certaines personnes vulnérables à passer à l’acte par imitation (effet Werther).

En revanche, une information responsable permet de soutenir un effort d’information auprès du public et d’encourager les personnes vulnérables à avoir recours à de l’aide (effet Papageno).

Convaincus du rôle majeur que jouent les professionnels des médias dans l’information du public, plusieurs acteurs français engagés dans la prévention du suicide ont décidé de soutenir un projet novateur : sensibiliser les journalistes à un traitement médiatique responsable du suicide.

Baptisé Papageno, ce programme a pour principale ambition de faire naître chez les futurs journalistes et journalistes de France, la conscience de l’enjeu que représente un traitement médiatique d’un sujet aussi sensible que le suicide. Il s’agit pour cela de les sensibiliser et d’alimenter une réflexion la plus responsable et la plus éthique possible tout en reconnaissant la légitimité du choix du suicide comme sujet journalistique. Il s’applique à la fois aux médias traditionnels et numériques.

Une communication de Nathalie Pauwels

Téléchargez la présentation

En savoir plus sur le programme Papageno