Le professeur Pierre Thomas est nommé co-président du comité national de pilotage de la psychiatrie

pierre-thomasLe professeur Pierre Thomas vient d’être nommé pour co-présider, avec la DGOS, le comité national de pilotage de la psychiatrie. Pour mémoire, cette instance a été mise en place en janvier 2017 pour mener ses travaux dans une logique de co-construction et de transversalité avec l’ensemble des acteurs de la psychiatrie, professionnels, familles et patients.

Le professeur Pierre Thomas succède dans ces fonctions au docteur Yvan Halimi, dont le ministère salue l’investissement et l’impulsion qu’il a su donner aux travaux du comité national, qui pourront ainsi se poursuivre sur des bases solides.

Dans le cadre de la feuille de route « santé mentale et psychiatrie » mise en œuvre par le professeur Frank Bellivier, délégué ministériel auprès de la ministre des solidarités et de la santé, le professeur Pierre Thomas sera plus particulièrement chargé de répondre à l’exigence de mieux repérer, de mieux prendre en charge et de façon plus précoce les troubles psychiques – notamment chez les enfants et les adolescents – par une offre de soins plus accessible sur l'ensemble du territoire. Il lui sera également demandé de renforcer un travail partenarial avec l’ensemble des acteurs intervenant dans le repérage et les parcours de soins, mais aussi de contribuer à l’insertion sociale et à la réhabilitation des personnes concernées. 

Aux côtés de la DGOS et en lien avec Frank Bellivier, le professeur Pierre Thomas s’appuiera en tant que de besoin sur des groupes de travail thématiques au sein du comité national de pilotage de la psychiatrie.


Pierre Thomas est professeur des universités-praticien hospitalier de psychiatrie à l’université de Lille, chef du pôle de psychiatrie, médecine légale et médecine pénitentiaire du CHU de Lille et directeur adjoint du SCAlab UMR-CNRS-9193. Président du collège national des universitaires de psychiatrie (CNUP) jusqu'en décembre 2017, il est toujours président du conseil scientifique de la fédération de recherche en santé mentale et psychiatrie (F2RSM PSY) des Hauts-de-France et copilote, avec la DGS, du groupe de travail « stratégie multimodale et territorialisée de prévention du suicide en France », dédié à la prévention du suicide.