La mortalité de personnes présentant des troubles psychiatriques (2011)

Quatre fois plus décès qu’en population générale

une a effacer

mortalite de personnes presentant des troubles psy

Une étude sur 14 037 patients souffrant de troubles mentaux, ayant bénéficié d’un séjour en service de psychiatrie en 2008 et 2009 dans le Nord - Pas-de-Calais a relevé un nombre de décès de 1445 au 31 décembre 2013 selon le service en charge de la statistique des causes médicales de décès (1).

Globalement ces patients connaissent une mortalité 4 fois supérieure à celle de la population du Nord - Pas-de-Calais en 2011. La surmortalité masculine est supérieure à celle des femmes (447 vs 339) ; les jeunes de 18-34 ans constituent la classe d’âge la plus touchée par cet excès de mortalité.

Capture

L’enquête dont ces résultats sont issus constitue la réplication d’une 1re étude, ayant donné lieu à un PsyBrèves (2) et un article scientifique (3).

1. CepiDc. Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès [Internet]. Disponible sur: http://www.cepidc.inserm.fr/site4/

2. Charrel C-L, Plancke L, Defromont L, Génin. La mortalité des patients souffrant de troubles psychiques. Une étude à partir d’une cohorte de patients hospitalisés en service de psychiatrie. [Internet]. F2RSM; 2013.

3. Charrel C-L, Plancke L, Genin M, Defromont L, Ducrocq F, Vaiva G, et al. Mortality of people suffering from mental illness: a study of a cohort of patients hospitalised in psychiatry in the north of France. Soc Psychiatry Psychiatr Epidemiol. févr 2015;50(2):269‑77.


Téléchargez la figure en PDF.