Congrés de l'ANP3SM

Une démarche régionale de prise en compte de la santé somatique en santé mentale dans le Nord – Pas-de-Calais

A Paris, le 19 juin 2012

La Fédération régionale de recherche en santé mentale du Nord – Pas-de Calais (F2RSM) promeut la recherche en santé mentale et souhaite améliorer les pratiques dans ce domaine. Ses adhérents sont l’ensemble des établissements sanitaires du Nord – Pas-de-Calais qui ont une activité en psychiatrie.

La santé somatique des personnes qui souffrent de troubles mentaux est un point qui préoccupe les acteurs de la santé mentale.

En effet, de nombreuses études ont montré que la mortalité chez les patients souffrant de troubles psychiatriques est plus élevée qu’en population générale. La F2RSM s’en saisit depuis 2010, avec son audit croisé interhospitalier sur la prise en compte de la santé somatique chez les personnes hospitalisées, souffrant de troubles psychiques.

L’Indicateur comparatif de mortalité (ICM)

Une étude de faisabilité mesurant l’ICM chez les personnes hospitalisées à l’EPSM Lille Métropole a été réalisée.

Elle met en évidence le constat de surmortalité considérable des personnes présentant une affection psychiatrique.

La mesure de l’ICM, simple et reproductible, si elle est répétée, peut être utilisée pour évaluer l’efficience des soins et de la prise en charge psychiatrique, médicale et sociale dans cette population. Elle peut aussi servir à décrire les inégalités territoriales en santé mentale.

L’idée est d’étendre cette étude à l’ensemble des établissements adhérents de la F2RSM qui gèrent des services de psychiatrie.

Coordination des Centres d’examens de santé avec les services de psychiatrie

Ce projet consiste à mettre en relation les centres d’examens de santé et les services de psychiatrie afin de faire bénéficier aux personnes souffrant de troubles psychiques d’un bilan de santé somatique.

Psymac

Des affections organiques décelables en imagerie cérébrale peuvent avoir une traduction psycho comportementale (dépression, agitation, confusion, délires) et justifient l’imagerie cérébrale dans le bilan des troubles mentaux. L’imagerie peut également être source d’un diagnostic différentiel.

La F2RSM coordonne un rapprochement du réseau en neuro imagerie et des services de psychiatrie du Nord – Pas-de-Calais afin de constituer une banque de données centralisée, enrichie par l’ensemble des professionnels concernés, relayée par l’imagerie médicale.