Une étude collaborative sur la mortalité de personnes présentant des troubles mentaux dans le Nord - Pas-de-Calais 2013 (MOPSY)

mopsy

Une étude de faisabilité menée en 2011 sur l’évaluation du taux de mortalité et des causes de mortalité d’une population de patients souffrant de maladie mentale ayant bénéficies d’au moins une hospitalisation à l’EPSM Lille-Métropole, a mis en évidence une surmortalité considérable des personnes présentant une affection psychiatrique.

La F2RSM a souhaité étendre cette étude à l’ensemble de la région.
Neuf établissements ont adhéré à ce projet et participent de façon active au recueil des données. Ce sont les 4 EPSM de la région (Agglomération lilloise, Flandres, Lille-Métropole et Val-de-Lys-Artois) et les CH de Denain, Douai, Hénin-Beaumont et Valenciennes ainsi que l’hôpital Saint Vincent de Paul (GHICL).

L’objectif de cette étude est d’obtenir une analyse fine et précise de l’état de santé des patients souffrant d’une pathologie mentale en fonction des risques socio-démographiques et ceux liés à la maladie psychiatrique.

La mesure de l’indice comparatif de mortalité (ICM), simple et reproductible, si elle est répétée, peut être utilisée pour évaluer l’efficience des soins et de la prise en charge psychiatrique, médicale et sociale dans cette population.

Elle peut aussi servir à décrire les inégalités territoriales en santé mentale.

Après l’obtention de l’accord du CCTIRS et l’autorisation de la CNIL, les inclusions de patients ont été réalisées par les 9 départements d’information médicale (DIM) des centres hospitaliers participant, courant de l’année 2014. En fin d’année 2014, les DIM ont obtenu, auprès de l’Inserm, le statut vital de leur cohorte de patients et en fin d’année 2015, le cas échéant, les causes de décès auprès du CépiDc.
Au premier trimestre 2016, les DIM ont renvoyé à la F2RSM, après les avoir chaînées avec les données de celles de l’Inserm et du CépiDc, les données épidémiologiques de leur cohorte de patients.
Après vérification et harmonisation des données, l’analyse statistique par les statisticiens de la F2RSM est actuellement en cours.

Sur la période étudiée, 14 774 patients de plus de 18 ans, porteurs d’un diagnostic de trouble psychiatrique et ayant été hospitalisés au moins une fois dans l’un des établissements cités ci-dessus entre 2008 et 2009, ont été inclus.

Entre mars et juin 2014, une demande d’identification du statut vital de cette cohorte a été adressée à l’INSERM. L’analyse a montré qu’au 31 décembre 2013, 1 468 patients étaient décédés, ce qui correspond à un taux de mortalité de 10 % de la cohorte étudiée.
Une demande d’identification des causes de décès auprès du CépiDc a été adressée.
Les résultats préliminaires ont été présentés le 2 juin 2016 dans les locaux de la F2RSM, aux médecins et techniciens des DIM ayant participé à cette étude afin de les remercier pour leur participation active et tenue depuis plus de deux ans.

Dr Claire-Lise Charrel
contact@f2rsmpsy.fr
Tél. 03 20 44 10 34

Téléchargez la fiche de présentation

Téléchargez les objectifs 2013 : Présentation effectuée lors du conseil scientifique de la F2RSM le 4 décembre 2012