On vote !

Utiliser l’activité physique comme levier thérapeutique contre l’anorexie

La Fondation de France a octroyé un premier financement pour les ateliers d’activité physique adapté aux anorexiques et à leurs familles. Elle organise un vote national pour accorder un financement supplémentaire aux deux projets (sur 67) qui obtiendront le plus de voix.

Le service de psychiatrie du Groupement des Hôpitaux de l’Institut Catholique de Lille utilise l’activité physique comme levier thérapeutique, outil d’acceptation de la re-nutrition et du ressenti corporel. Une toute nouvelle démarche puisque l’activité physique a longtemps été contre-indiquée dans l’anorexie. L’objectif est également de favoriser les moments en famille, tandis que ces pathologies mettent souvent à mal les liens familiaux et que l’hospitalisation implique une séparation, source d’angoisse pour tous. Une enseignante en activité physique adaptée a été embauchée afin d’inscrire la pratique du sport progressivement, tout au long du parcours de soin. Ces derniers peuvent ensuite partager des activités en famille en salle de motricité à l’hôpital puis à l’extérieur (trampoline, vélo, escalade), les sorties étant clôturées par un repas partagé par tous. Les + du projet

  • Ce projet emporte une très grande adhésion de la part des patients et montre d’excellents résultats.
  • Le repas, moment si redouté par les familles auparavant, devient un rendez-vous détendu et convivial.

Voter pour ce projet