Congrès de l'Encéphale

Le vécu des gardes par les internes de psychiatrie

Janvier 2020, à Paris

Il existe peu d’études sur le vécu des gardes chez les internes en psychiatrie. Le travail de garde se différencie du travail de stage en psychiatrie, par l’apprentissage des situations d’urgence en autonomie.
L’objectif de ce travail qualitatif, réalisé auprès de 11 internes de psychiatrie, est de décrire leur vécu émotionnel et professionnel des gardes. L’étude a été l’occasion de recueillir des suggestions en prévision de la réalisation d’un guide de garde. Ce guide permettrait d’accompagner le sentiment de doute, de solitude et d’illégitimité lors des premières gardes. Ce travail met également en évidence le « double système d’apprentissage » dont les jeunes médecins bénéficient durant la garde. Le débriefing de fin de garde avec le sénior offre l’opportunité d’enrichir cet apprentissage. La garde est une « hernie de la responsabilité » durant l’internat, si elle est indispensable à l’apprentissage de l’autonomie et des responsabilités, elle peut également placer l’interne en difficulté. Des mesures d’accompagnement permettrait de sensibiliser les jeunes médecins aux risques psycho-sociaux inhérents à la garde.

Une communication de Tilila Lakhsassi

Retrouvez la présentation complète