Vers 1 chez soi. L'accompagnement des personnes sans abri avec des troubles mentaux

Le Sociographe, 2013

Rhenter P. Vers 1 chez soi. L'accompagnement des personnes sans abri avec des troubles mentaux. Le Sociographe, numéro thématique : Santé mentale, des troubles et des doubles, 2013 ; 42 : 59-66

SANTE MENTALE. DES TROUBLES ET DES DOUBLES

" La maladie mentale n'est pas l'apanage de la psychiatrie.

L'articulation du social et du médical est plus qu'indispensable dans ce travail collectif...et clinique.

Psychiatres, éducateurs, chercheurs, s'expriment ici sur le sujet : intersubjectivité, morale, expérience, théorie; mais aussi musique, logement, équipes mobiles; ou encore le médicament comme objet transitionnel.

Témoignages, ethnographie d'expériences de terrain, réflexions théoriques, pour mieux saisir le rapport à l'autre, de fait transdisciplinaire."

Dossier coordonné par Didier Morel, directeur du site EESTS Sambre-Avesnois

Extrait

"En France, l’évolution du rôle traditionnellement dévolu au patient en est encore à ses balbutiements dans le domaine de la santé mentale.

En particulier, bien que de nombreux travaux sur les maladies chroniques confirment que les patients, confrontés quotidiennement à leur pathologie et à leurs conséquences deviennent de véritables experts, la reconnaissance politique de leur savoir expérientiel n’est pas acquise et les recherches sur les savoirs partagés presque inexistantes (Lovell et al., 2009). Depuis peu, le soutien par des pairs « professionnalisés » dans des services de santé mentale ou médico-sociaux fait l’objet de deux expérimentations (1) : le programme Un Chez soi d’abord et le Programme médiateurs de santé pairs (2) connaissent des différences majeures, mais ont en commun de valoriser le savoir expérientiel de travailleurs pairs professionnalisés et celui des usagers.

Le programme national Un Chez soi d’abord (3) vise en particulier à expérimenter un accompagnement inédit pour les personnes sans-abri atteintes de troubles psychiques sévères, en leur proposant un accès direct à un logement ordinaire, moyennant un accompagnement intensif, à la fois social et sanitaire, centré sur le rétablissement."


En savoir plus

Accédez au site du Sociographe