Audits croisés inter établissements

Chaque année, des auditeurs désignés par un établissement adhérent observent des pratiques dans un autre établissement adhérent. Ni certification, ni jugement, cet audit est suivi de recommandations issues des observations qui peuvent être une base à la mise en place d’une EPP.

Grâce aux audits croisés, de nouvelles connaissances sont générées, évaluées, transférées au chevet du patient.

Depuis 2008, les audits croisés ont porté sur :

La méthodologie

Les personnels des établissements adhérents à la F2RSM.

Pour réaliser cette étude, chaque établissement volontaire est mis à contribution.

Il met à disposition au minimum une équipe de deux auditeurs. Le nombre d’équipes est déterminé en fonction de la taille de l’établissement et du nombre de secteurs.

Ainsi, les 4 EPSM de la région déléguent 2 équipes d’auditeurs et les autres établissements une seule équipe. Cette équipe est composée de deux professionnels de santé (médecin et/ou infirmier).

Les personnes composant ce binôme sont, si possible, formées aux techniques de l’audit et ont déjà participé à des évaluations au sein de leur établissement ou autre (ex : audit interne).

Les établissements communiquent le nom de ces référents à la Fédération.

L’audit regroupe les établissements du bassin du Littoral, de l’Artois, du Hainaut et de la Métropole.

Aucune distinction n'est faite entre les types d’établissements : public, privé et Espic (Etablissements privés d'intérêt collectif).

Lorsque les volontaires sont connus, un tirage au sort est effectué pour déterminer où se rendront les auditeurs. Ce tirage au sort sera effectué par les membres de la commission technique de la fédération.

Les résultats de ce tirage sont ensuite communiqués aux établissements participants.

Chaque structure est chargée de faire passer l’information auprès de son personnel.

Au sein de chaque établissement, un référent d'accueil est mis à disposition, et son nom est transmis à la FR2SM.

Son rôle est essentiellement d’orienter et d’accompagner les auditeurs au sein des services concernés, de faciliter leur travail et de garantir la bonne réalisation de l’audit.

Ils sont également garants de la fiabilité et de l’exhaustivité des données recueillies en aidant les auditeurs, en cas de nécessité.
Selon le thème choisi par le commission technique "Partage des pratiques", celle-ci reprend soit un questionnaire déjà élaboré, soit le crée.

Sur cette base, une fiche de recueil est constituée pour faciliter et rendre homogène la collecte des données.

Les auditeurs seront amenés à échanger avec les professionnels présents afin de pouvoir répondre aux différents items.

L’ensemble des documents d’enregistrements : les dossiers patients, les procédures, les différents supports de traçabilité (hygiène…) sont consultés par les professionnels présents.
Les grilles de recueil des données sont envoyées au siège de la F2RSM et les données sont ensuite saisies et analysées sur le logiciel Epidata.

Pour le traitement des données, les auditeurs devront s’assurer de la qualité des informations recueillies, et notamment de leur exhaustivité et de leur lisibilité.

Avant la réalisation de l’audit, une réunion préliminaire d’une demi-journée est organisée avec les auditeurs et référents d’accueil pour présenter :
- le cadre de l’audit
- les deux grilles de recueil de données et les modalités de recueil
- le rôles des auditeurs et référent d’accueil
- les établissements affectés à chaque binôme

Deux dates de réunion d’information sont proposées, ces réunions se dérouleront dans les établissements adhérents.

L’audit est réalisé sur une semaine.

Les dates de visite sont fixées en fonction des disponibilités de chaque intervenant.

Plus d'informations par mail.