Nos projets hébergés : programmes de recherche et dispositifs innovants

Santé en Population Carcérale Sortante
L’étude SPCS propose de réaliser une évaluation de la santé mentale, physique et des conditions sociales des sortants du milieu pénitentiaire en France. Elle devrait permettre de déterminer précisément les dispositifs d'accompagnement et de prise en charge nécessaires pour anticiper et adapter l’organisation des soins dans cette population afin d'éviter les ruptures dans les parcours de soins. 

Plus d'informations

EVALEMOT
La santé mentale des personnes incarcérées en France est un problème de santé publique important. En effet, environ un tiers des personnes incarcérées présentent au moins un trouble psychiatrique de gravité marquée à sévère et la prévalence des troubles psychiatriques dans cette population est 4 à 10 fois supérieure à celle retrouvée en population générale

Plus d'informations

Service sanitaire en santé mentale 
Le service sanitaire s’adresse à tous les étudiants en santé avec pour but de les familiariser avec les enjeux de prévention en santé.

Plus d'informations

Formation et intervention de crise suicidaire
Projet soutenu par l’ARS pour le déploiement en région des formations Sentinelles et à l’intervention de crise suicidaire. 8 formations ont été organisées sur la première partie d’année. Des discussions sont en cours pour définir la stratégie d’une éventuelle poursuite des actions en 2022.

Plus d'informations

VigilanS
Le programme VigilanS est un dispositif de veille des suicidants sur une période de 6 mois. Une carte comprenant le numéro d’appel de ressource régional est initialement transmis à chaque participant. Les médecins traitants, psychiatres et psychologues traitants des suicidants sont prévenus de la mise en place du dispositif de veille. Des recontacts téléphoniques et des envois de cartes postales sont prévus pour les patients récidivistes.

Plus d'informations

Le 3114
Depuis le 1e octobre 2021, un numéro national de prévention du suicide est mis en place pour écouter, orienter et informer les personnes souffrant d’idées suicidaires, leurs proches, les personnes endeuillées à la suite d’un suicide et les professionnels en contact avec des personnes en souffrance.

Plus d'informations

PrediPsy
Il permet la réalisation d’un examen d’imagerie cérébrale de référence pour le diagnostic différentiel. Il s’appuiera à la fois sur :

  • un maillage territorial pluridisciplinaire favorisant la proximité et l’articulation des différents acteurs du parcours de santé impliqués
  • une harmonisation des pratiques dès les premiers stades du diagnostic.

Plus d'informations
PrediPsy à travers une courte vidéo

Arianes
La F2RSM Psy est partenaire du projet Arianes qui vise à améliorer l’accès et la qualité des IRM aux patients pris en charge en psychiatrie. Le projet est porté par le CHU de Lille, service de neuroradiologie. La fédération intervient sur le support à la stratégie et à la communication.

Plus d'informations

Papageno
Papageno est un programme multimodal et intégré axé sur la gestion des conséquences du suicide.

Plus d'informations

PEP 48
Le premier épisode psychotique est la première manifestation d’un trouble psychiatrique sévère (schizophrénie, trouble bipolaire). Le pronostic à long terme est sombre (rémissions incomplètes, rechutes, déclin du fonctionnement social, comorbidités psychiatriques et non psychiatriques) et directement en rapport avec la durée de psychose non traitée (DNPT, Duration of Untreated Psychosis, DUP) qui correspond à la durée entre le début de la phase psychotique et l’initiation du traitement. Les causes d'une DUP longue sont nombreuses, inhérentes à la maladie, à la qualité de l’accès, l’accueil et du maintien dans les soins. La période de 15 à 25 ans constitue une fenêtre d'opportunité thérapeutique au sein de laquelle il est possible d’améliorer le pronostic.

Plus d'informations

Logipsy
À la demande de La Sauvegarde du Nord, la fédération a mené une évaluation du dispositif Logipsy. Déployé en 2016 dans la Métropole européenne de Lille, il vise au maintien ou au retour dans le logement de personnes présentant des troubles mentaux.

Plus d'informations

Dispositif d’évaluation des maladies de l’humeur et de leur traitement - DEMHETER
Le projet DEMHETER consiste en la mise en place d’un réseau régional Hauts de France organisé en niveaux de soins et  spécialisé dans l’évaluation et la prise en charge des troubles de l’humeur afin de fluidifier le parcours de soins des patients et de faciliter l’accès à l’électro-convulsivo-thérapie.

Plus d'informations

MHASC
Le serious game MHASC© (Multisensory HAllucinations Scale for Children) se veut un outil complet d'évaluation d'expériences subjectives, souvent difficiles à aborder de prime abord avec l'enfant en consultation.

Plus d'informations

TDCS
La stimulation transcrânienne par courant électrique continu (tDCS) fait circuler entre 2 électrodes placées sur le scalp, un courant électrique continu de faible intensité afin de modifier l’excitabilité corticale.  Il s’agit d’une technique indolore et non invasive. Elle permet notamment de corriger l’hyperactivité de la jonction temporo-pariétale gauche, région impliquée dans la physiopathologie des hallucinations auditives.

Plus d'informations