14è congrès de l’Encéphale

Les scarifications aux urgences : quelle menace suicidaire ?

Janvier 2016, à Paris

Les scarifications aux urgences : quelle menace suicidaire ?


Lionel Matina [1] , Claire-Lise Charrel [2] , [3]

Nous observons une augmentation croissante de patients pris en charge aux urgences pour auto-agressivité. D'autre part, la distinction entre phlébotomie et scarification n'est pas clairement définie par les professionnels des urgences générales. De plus, l'abord de la problématique des scarifications prises en charge aux urgences est peu traité dans la littérature scientifique.

Une étude épidémiologique descriptive multicentrique a été réalisée dans 7 services d’urgences générales de l’agglomération lilloise pendant 2 mois, en 2015, à l’aide d’un hétéro-questionnaire, auprès de patients présentant des scarifications dans les 7 jours suivant leur admission.



Consultez la communication affichée à l’occasion du Congrès de l'Encéphale qui s'est tenu à Paris du 20 au 22 janvier 2016.




Notes
1 - 1 : EPSM Val de Lys Artois, Saint-Venant
2 - 2 : EPSM Lille métropole, Armentières
3 - 3 : F2RSM Nord - Pas-de-Calais