13ème congrès de l'Encéphale

Le mésusage des hypnotiques après traitement d’un épisode dépressif avec insomnie

Janvier 2015, Paris

Antoine Danel [1] , Alina Amariei [2] , Asmahane Sayoud [3] , Thierry Danel [4] ,[[CHRU de Lille, Pôle de psychiatrie, médecine légale et médecine pénitentiaire, Lille, France]] Laurent Plancke [5] , [6]

Bien que l’utilisation des hypnotiques de la famille des benzodiazépines comporte des risques, leur mésusage est fréquent. Du fait de la fréquence de l’insomnie au cours des épisodes dépressifs, ces molécules sont souvent prescrites en association avec un antidépresseur. Nous avons mené une étude visant à estimer dans quelle proportion, l’arrêt de l’antidépresseur n’est pas suivi de l’arrêt de l’hypnotique, ce qui signifie un mésusage de ce médicament. Cette étude explore également les facteurs de risque potentiels de cette prescription prolongée.
Les délivrances concomitantes d’hypnotiques et d’antidépresseurs ont été recherchées dans la base de données de la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés du Nord – Pas-de-Calais durant les années 2011-2012. Après l’arrêt de la délivrance d’antidépresseurs, la délivrance d’hypnotiques a été recherchée durant le semestre suivant cet arrêt.
8,9 % des patients ont prolongé les hypnotiques après l’interruption des antidépresseurs. Les facteurs de risque de cette délivrance prolongée d’hypnotiques ont été : le sexe féminin, un âge supérieur ou égal à 45 ans, et la délivrance trimestrielle d’hypnotiques durant le traitement antidépresseur.
Pour la plupart des patients traités pour un épisode dépressif avec insomnie, nous n’avons pas constaté de mésusage ultérieur d’hypnotiques. Le mésusage fréquemment observé avec les hypnotiques n’est pas expliqué avec cette utilisation des hypnotiques dont la prescription est concomitante aux antidépresseurs. Les pistes susceptibles d’améliorer la prescription d’hypnotiques sont : la formation médicale, l’éducation du patient, la prise en compte du mésusage par l’industrie pharmaceutique et les actions des autorités sanitaires.

Consultez la présentation affichée lors du 13è congrès de l'Encéphale qui s'est tenu à Paris du 21 au 23 janvier 2015.




Notes
1 - Université Lille Nord de France, Lille, France
2 - Fédération régionale de recherche en santé mentale Nord - Pas-de-Calais, Lille, France
3 - Fédération régionale de recherche en santé mentale Nord - Pas-de-Calais, Lille, France
4 - Fédération régionale de recherche en santé mentale Nord - Pas-de-Calais, Lille, France
5 - Fédération régionale de recherche en santé mentale Nord - Pas-de-Calais, Lille, France
6 - Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques, Lille, France