6ème Congrès Français de Psychiatrie

Analyse de certificats de décès de patients souffrant de maladie mentale

Novembre 2014, Nantes

De nombreuses études ont montré que la mortalité chez les patients souffrant de maladies mentales est 2 à 6 fois plus élevée qu’en population générale et que l’espérance de vie est diminuée de 15 à 20 ans.

L’objectif de cette étude consiste à comparer les causes de décès et les comorbidités, à partir de certificats de décès, d’une cohorte de patients souffrant de maladies mentales ayant été hospitalisés dans un établissement public en santé mentale à celles de la population générale d’une même région sur une période déterminée.

473 certificats de décès d’une cohorte de patients souffrant de maladies mentales, hospitalisés dans un établissement public en santé mentale, dans le département du nord, ont été analysés entre 2004 et 2011. L’âge moyen de décès retrouvé est de 54,6 ans (+/-15,6). L’indice comparatif de mortalité (ICM) est de 389 (356-426) pour toutes causes de décès. La surmortalité des patients est observée pour tous types de cause. Pour les causes naturelles, les décès par pathologies pulmonaires sont 3 fois plus élevées (ICM = 323(208-501)) et ceux par pathologies cardio-vasculaires, 2 fois plus élevées (ICM = 213(163-277)). Le nombre de comorbidités varie entre 3 et 4 pour 50 % des certificats de décès.

Il s’agit d’une étude fiable et reproductible, utilisant une méthodologie originale. Cette étude met en évidence, chez les patients souffrant de maladies mentales, un âge prématuré de mortalité. Les causes de mortalité sont les mêmes chez les patients qu’en population générale mais avec une fréquence plus élevée. On relève autant de comorbidités sur les certificats de décès de patients qu’en population générale, mais survenant à des âges beaucoup plus précoces chez les patients. Ces résultats soulèvent la question de la qualité du suivi somatique de ces patients.

Une communication affichée lors du Congrès Français de Psychiatrie qui s’est tenu à Nantes, du 27 au 29 novembre 2014.

A télécharger ICI

Les auteurs

Emily Cambier [1] , Claire-Lise Charrel [2] , [3] , Laurent Plancke [4]

 




Notes
1 - SMPR d'Annoeullin, CHRU, L i l le, France
2 - Fédération régionale de recherche en santé mentale (F2RSM) Nord - Pas-de-Calais, L i l le, France
3 - EPSM L i l le métropole, Armentières, France
4 - Fédération régionale de recherche en santé mentale (F2RSM) Nord - Pas-de-Calais, L i l le, France