Une publication de la F2RSM avec le soutien de l'ARS

Monographie : les conduites suicidaires dans le Nord - Pas-de-Calais, octobre 2014

Dans la région Nord – Pas-de-Calais, 1 adulte sur 25 est concerné par les pensées suicidaires, 0,8% de la population déclare avoir tenté de se suicider durant les 12 derniers mois, tandis que 11 000 hospitalisations pour tentative de suicide en médecine ou chirurgie et environ 800 décès par suicide
sont enregistrés chaque année. Plus touchée par les conduites suicidaires qu’en moyenne nationale, la région Nord – Pas-de-Calais se voit donc confrontée à un sujet majeur de santé publique.

Consciente de cet enjeu, l’Agence régionale de santé Nord – Pas-de-Calais a souhaité disposer de données afin d’étayer et d’évaluer son Programme régional de santé.

Dans la perspective d’un Observatoire régional des conduites suicidaires, la Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Nord – Pas-de-Calais propose, dans ce rapport, une synthèse des indicateurs disponibles sur les pensées, les risques, les tentatives et les décès par suicide à l’échelon de la région. 8 sources distinctes sont analysées pour en rendre compte, d’un point de vue statistique. Un focus particulier est réalisé sur les tentatives de suicide enregistrées dans les bases médico-administratives par les services du Samu – Centre 15, des urgences, de médecine-chirurgie et de psychiatrie.

Certes perfectibles, ces bases n’en apportent pas moins de nombreuses informations sur les caractéristiques des suicidants et permettent de calculer des taux (bruts ou standardisés) de morbidité et également de récidive suicidaire. L’harmonisation du codage de la tentative de suicide par les services de médecine-chirurgie et de psychiatrie, la remontée systématique des Résumés de passage aux urgences (RPU) et l’inclusion d’un item sur la tentative de suicide dans les Samu – Centres 15 devraient permettre d’améliorer l’exhaustivité des bases médico-administratives sur ce sujet.

Consultez la publication.


Travaux menés par Laurent Plancke [1] , [2] et Alina Amariei [3]

Contribution de Guillaume Clément (interne en santé publique) [4]

Appui scientifique et relecture : Dr Christine Chan-Chee [5] , Dr Pascal Chaud [6] , Dr Thierry Danel [7] , [8] , Dr François Ducrocq [9] , [10] , Dr Patrick Goldstein [11] , Sylvie Haeghebaert [12] , Dr Patrick Mauriaucourt [13] , [14] , Pr Guillaume Vaiva [15] , [16] , Dr Francine Vanhée [17] , David Verloop [18] .




Notes
1 - Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Nord - Pas-de-Calais
2 - Centre lillois d’études et de recherche en sociologie et en économie
3 - Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Nord - Pas-de-Calais
4 - Institut de veille sanitaire
5 - Institut de veille sanitaire
6 - Institut de veille sanitaire
7 - Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Nord - Pas-de-Calais
8 - Centre hospitalier régional universitaire de Lille
9 - Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Nord - Pas-de-Calais
10 - Centre hospitalier régional universitaire de Lille
11 - Centre hospitalier régional universitaire de Lille
12 - Institut de veille sanitaire
13 - Centre hospitalier régional universitaire de Lille
14 - Observatoire régional des urgences Nord - Pas-de-Calais
15 - Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Nord - Pas-de-Calais
16 - Centre hospitalier régional universitaire de Lille
17 - Agence régionale de santé Nord - Pas-de-Calais
18 - Agence régionale de santé Nord - Pas-de-Calais