InVs - Bulletin épidémiologique hebdomadaire

Association entre taux de chômage et suicide, par sexe et classe d’âge, en France métropolitaine, 2000-2010

Janvier 2015

Association entre taux de chômage et suicide, par sexe et classe d’âge, en France métropolitaine, 2000-2010


Moussa Laanani 1,2, Walid Ghosn1, Éric Jougla1, Grégoire Rey1

1 Inserm, Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc), Le Kremlin-Bicêtre, France

2 AP-HP, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Paris, France

Bull Epidémiol Hebd. 2015;(1-2)

Sur le site de l'InVs : ICI

Introduction

L’augmentation du taux de chômage qui a accompagné la crise économique de 2008 est associée en France à une augmentation du taux de suicide. L’objectif de cette étude était d’estimer l’association écologique par sexe et âge entre les taux de suicide et de chômage en France métropolitaine entre 2000 et 2010.

Méthodes

Les analyses statistiques ont fait appel à un modèle quasi-Poisson. La variable à expliquer était le taux de suicide ; la variable explicative était le taux de chômage. Ce modèle ajustait sur l’âge, le sexe, la région de domicile, le trimestre de décès et une tendance temporelle linéaire. Les classes d’âge 15-24 ans, 25-49 ans, 50-64 ans et ≥65 ans ont été étudiées.

Résultats

Pour une augmentation de 10% du taux de chômage, le taux de suicide tous sexes confondus a augmenté significativement de 1,5% (IC95%: [0,7-2,3%]). Cette association reste significative uniquement chez les hommes (augmentation de 1,8% [0,9-2,7]), en particulier les hommes de 25-49 ans (augmentation de 2,6% [1,3-3,9%]).

Conclusion

L’association observée en France entre taux de suicide et de chômage concerne particulièrement les hommes en âge de travailler. Les démarches de prévention du suicide mises en œuvre à destination de la population active doivent cibler les hommes jeunes en priorité.


Téléchargez l'article ICI