Une publication de l'Irdès | Questions de santé

L’impact du dispositif des affections de longue durée (ALD) sur-les inégalités de recours aux soins ambulatoires entre 1998 et 2008

Janvier 2013

Les auteurs

Paul Dourgnon (Irdes ; Université Paris-Dauphine, Leda-Legos), Zeynep Or (Irdes), Christine -Sorasith-(Irdes)

Extrait

Le dispositif des affections de longue durée (ALD) vise à réduire la charge financière des assurés souffrant d’une maladie longue et coûteuse. Introduit dès 1945 au titre de quatre maladies (cancer, tuberculose, poliomyélite, maladie mentale), il concerne aujourd’hui 32- groupes de pathologies. En 2009, les personnes en ALD représentent 15 % des assurés du régime général, soit 8,6-millions de personnes. Leurs dépenses s’élèvent à 60 % du total des dépenses remboursées et croissent à un rythme annuel de 4,9 % de 2005 à 2010.

Accédez au document sur le site de l'Irdès.

Accédez au site de l'Irdès.