Figure du mois

Troubles du spectre autistique : établissements et services dédiés dans les Hauts-de-France

Mode#le-cartouche-A-la-Une-Psy-breves-11Les établissements et services dédiés, pour tout ou partie, aux personnes présentant des troubles du spectre autistique (TSA) sont nombreux et divers.

Méthodologie

Les Centres ressources sur l’autisme (Cra) du Nord - Pas-de-Calais et de Picardie (CRA CHU Amiens-Picardie) ont été interrogés sur les « centres ayant une activité reconnue en direction des enfants ou adultes autistes », en février 2021.

 

Résultats

132 organismes ou services ont été répertoriés, dont 110 avec une capacité exprimée en places.
Leurs caractéristiques sont présentées dans le tableau ci-dessous :

Tableau 1. Caractéristiques des établissements et services dédiés aux personnes présentant des TSA.

 

 

Nombre

Places autisme

Moyenne places autisme

ENSEMBLE

 

132

1999

18,17

Type

IME

36

668

18,56

Sessad

32

537

16,78

EAM

22

464

21,09

Samsah

12

118

19,67

Mas

11

190

17,27

UEM

8

14

7,00

PCPE

6

   

Équipe mobile

4

   

IMPro

1

8

8,00

Département

Aisne

13

181

13,92

Nord

60

936

19,91

Oise

12

250

20,83

Pas-de-Calais

35

427

16,42

Somme

12

205

17,08

Public

Enfants

98

1683

18,29

Adultes

23

308

18,12

Professionnels

10

   

Adolescents

1

8

8,00

Source : Cra Nord - Pas-de-Calais et Picardie. Traitement : F2RSM Psy

 

Les services sont de nature très variée ; les plus nombreux sont destinés aux enfants (trois quarts des organismes et 84% des places), les plus nombreux étant les Instituts-médico éducatifs (IME, 27,3% des établissements répertoriés) et les Services d'éducation spéciale et de soins à domicile (Sessad, 24,2%).

Pour les adultes, les services spécialisés pour le public présentant des TSA sont des Mas (11 établissements et 190 places) et des Samsah (12 établissements et 118 places).

Près de la moitié des organismes répertoriés sont implantés dans le département du Nord (60 établissements et 936 places, soit 47% de la capacité régionale).

Par rapport à leur population, ce sont les territoires de Clermont (75 places pour 100 000 habitants), de Laon (74) et du Calaisis qui sont les mieux dotés. Celui de Lille dispose du plus grand nombre de places (279), mais sa densité de places (37) est assez proche de la moyenne régionale (33). Enfin, les territoires de Montdidier, Saint-Quentin et Vervins ne disposent d’aucune place.

Tableau 2. Capacités des établissements et services dédiés aux personnes présentant des TSA, et densités pour 100 000 habitants, par territoire de proximité.

Territoire

IME

EAM

Sessad

UEM

IMPro

Mas

Samsah

Total

Densité / 100 000*

Lille

74

107

65

7

 

26

 

279

37

Douaisis

30

28

44

   

50

 

152

62

Roubaix - Tourcoing

67

32

46

       

145

33

Valenciennois

38

51

50

       

139

40

Amiens

68

7

37

     

20

132

39

Laon

30

27

52

 

8

 

4

121

74

Lens - Hénin

41

44

17

   

12

 

114

31

Calaisis

36

27

35

   

8

 

106

64

Compiègne

8

37

15

     

32

92

50

Clermont

24

       

60

 

84

75

Cambrésis

35

16

14

       

65

40

Montreuillois

41

 

20

       

61

55

Dunkerquois

41

 

15

       

56

22

Flandre intérieure

34

7

10

       

51

27

Abbeville

 

24

5

     

20

49

39

Sambre - Avesnois

28

 

16

   

5

 

49

21

Arrageois

15

 

25

7

     

47

19

Béthune - Bruay

23

 

9

   

15

 

47

16

Beauvais

 

20

       

22

42

15

Soissons

6

13

       

20

39

38

Senlis

   

32

       

32

13

Audomarois

14

 

10

   

8

 

32

26

Péronne

 

24

         

24

42

Château-Thierry

15

       

6

 

21

28

Boulonnais

   

20

       

20

13

Montdidier

             

-

 

Saint-Quentin

             

-

 

Vervins

             

-

 

TOTAL

             

1999

33

* pour 100 000 habitants

Source : Cra Nord - Pas-de-Calais et Picardie. Traitement : F2RSM Psy.

 

En moyenne, ces organismes ont une capacité de 18 places destinées à un public présentant des TSA. Les Unités d’enseignement en maternelle (UEM) et l’Institut médico-professionnel (ImPro) ont cependant une capacité plus restreinte (7-8 places).

S’adressant prioritairement aux professionnels, les Pôles de compétences et de prestations externalisées (PCPE) ont été créées en 2016 visent l’accès aux prestations de professionnels dans le champ du handicap ; les Équipes diagnostic autisme de proximité (Édap) ou Équipes mobiles, visent quant à elles le repérage, le diagnostic et la prise en charge précoce des enfants porteurs de TSA.

Discussion

Avec un total proche de 2000 places, soit 33 pour 100 000 habitants, les établissements et services connus par les Cra pour prendre en charge des publics présentant des TSA, sont surtout des organismes destinés aux enfants. Les places pour adultes n’apparaissent quasiment pas dans les listes des Cra.

Le Fichier national des établissements sanitaires et sociaux (Finess), répertoire officiel, ne permet pas d’identifier ceux qui prennent spécifiquement en charge les publics porteurs de TSA, ce qui rend extrêmement peu lisible cette offre en général, et celle destinée aux adultes en particulier.

La densité de place peut être rapprochée de la prévalence estimée de l’autisme infantile et de l’ensemble des Troubles envahissants du développement (Ted) : respectivement 19 et 62 pour 100 000 en valeurs médianes, dans une revue systématique de la littérature proposée [1].

Conclusion

Des études complémentaires, à partir des diagnostics enregistrés dans les dossiers des personnes prises en charge dans le secteur médico-social et hospitalier [2] notamment, seraient nécessaires pour appréhender l’ensemble des organismes prenant en charge les personnes présentant des TSA.

Carte structures autisme 2021

Références bibliographiques

 

  1. Elsabbagh M, Divan G, Koh YJ, Kim YS, Kauchali S, Marcin C, et al. Global prevalence of autism and other pervasive developmental disorders. Autism Res. 2012;5:160-79.
  2. Vinçon-Leite A, Amariei A, Danel T, Révillion JJ, Thomazeau E, Plancke L, Les Troubles envahissants du développement chez l’adulte. Expérimentation d’une méthode de repérage dans les services de psychiatrie, Lille, F2RSM, PsyBrèves, 8, décembre 2015 https://www.f2rsmpsy.fr/fichs/11799.pdf

 

Consultez l'ensemble de nos cartes et figures :