Déterminer la position du patient envers les soins psychiatriques avec le questionnaire Touriste-Plaignant-Client (TPC) : un outil simple pour évaluer l’alliance et la motivation

L'Encéphale, 2013

Versaevel C., Samama D., Jeanson R., Lajugie C., Dufeutrel L., Defromont L., Lebouteiller V., Danel T., Duhamel A., Genin M., Salleron J., Cottencin O. Déterminer la position du patient envers les soins psychiatriques avec le questionnaire Touriste-Plaignant-Client (TPC) : un outil simple pour évaluer l’alliance et la motivation. Encéphale 2013 ; 39 : 284-291

Extrait du Résumé

Objectifs de l’étude. — Pour la thérapie brève systémique (TSB), l’évaluation de la position du patient envers les soins est un préalable à la psychothérapie. Trois positions sont décrites. La position de «touriste » est celle d’un patient qui allègue ne pas avoir de problème et ne pas souffrir. Un tiers lui a demandé de venir, parfois avec menaces. La position de « plaignant » est celle d’un patient qui allègue souffrir, mais attribue la responsabilité de cette souffrance à autrui. Ces deux positions seraient des freins à l’efficacité de la thérapie. La position de « client » se différencie des deux positions précédentes. La personne dans cette position considère qu’il a un problème psychologique qui dépend de lui et est motivé à sa résolution. En théorie, le « client » est davantage motivé et son alliance thérapeutique meilleure. C’est pour cette raison que la TSB évalue la position du patient dans un premier temps, pour l’amener à se positionner en position de « client » dans un second temps. ... "


Accédez à l'article sur le site de l'Encéphale