/* */

Les files actives des services de psychiatrie en 2019 (2020)

Environ 224 500 patients pris en charge en service de psychiatrie dans les Hauts-de-France en 2019

Source et méthode

La Statistique annuelle des établissements de santé (SAE) est une enquête administrative obligatoire renseignant, pour la psychiatrie notamment, les capacités des services, leurs ressources humaines et leurs files actives.

La base 2019 a été téléchargée sur le site de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) https://www.sae-diffusion.sante.gouv.fr/sae-diffusion/recherche.htm et la file active totale des 50 établissements ayant répondu à l’enquête a été cartographiée, au siège de l’établissement. Les distributions par département, type d’établissement et nature du service de psychiatrie ont été calculés.

Résultats 

La file active totale (224 437 personnes) représente 3,8% de la population régionale (au 1er janvier 2020).

Tableau 1. Nombre d’établissements et files actives des services de psychiatrie dans les Hauts-de-France. 2019.

Capture drecran 2021-01-13 a 11.30.46

Source : Drees, SAE – Traitement : F2RSM Psy.   //   *Somme supérieure à 224 437, des patients pouvant être pris en charge plusieurs fois.   //   **Établissements gérant ce type de service

Le secteur public hospitalier est à l’origine de plus de 9 prises en charge sur 10 dans les Hauts-de-France (93,5%). Environ 1 patient sur 2 est pris en charge dans le Nord (50,8%), 1 sur 4 dans le Pas-de-Calais (25,4%), 1 sur 10 dans l’Oise (9,9%), les autres patients étant suivis dans l’Aisne ou la Somme. La file active des services de psychiatrie générale constitue 7 patients décrits sur 10 (70,5%).

  • Limites de la source

Des patients peuvent être comptabilisés deux fois, s’ils changent d’établissement dans l’année.

Le Centre hospitalier de Montdidier, qui gère l’activité ambulatoire du secteur de psychiatrie 80G03, n’a pas participé à l’enquête.

Dans la carte, les patients sont représentés au siège de l’établissement qui les prend en charge, alors qu’ils peuvent être suivis dans des centres ambulatoires ou être hospitalisés à proximité de leur domicile.

Conclusion 

Les effectifs issus de la SAE (224 437 en 2019) sont très proches de ceux calculés à partir du Recueil d’informations médicalisé en psychiatrie (RimP ; 225 259 en 2017). Il existe donc une bonne cohérence entre ces deux sources médico-administratives.

 

Capture drecran 2021-01-13 a 11.35.33​Visualisez la carte