La vacance statutaire des postes de praticiens hospitaliers en psychiatrie en 2021

Deux cinquièmes des postes de psychiatres statutairement vacants dans les Hauts-de-FranceMode#le-cartouche-A-la-Une-Psy-breves-11

Nombreuses sont les informations faisant état de postes, médicaux notamment, non pourvus dans les services hospitaliers.

Source

Le Centre national de gestion (CNG), établissement public administratif de l’État, gère plus de 62 000 professionnels des établissements de santé, dont celle des praticiens hospitaliers (PH) ; il publie un rapport annuel sur leurs effectifs et la vacance statutaire des postes, définie comme l’absence d’un PH statutaire dans le poste existant. Des chiffres sur les PH en psychiatrie dans les Hauts-de-France et ses départements ont été obtenus sur notre demande.

Limite : cet indicateur ne rend pas compte de l’occupation réelle des postes (des contractuels, intérimaires peuvent en effet les occuper).

Résultats

Toutes spécialités médicales confondues, pour les postes à temps plein la vacance statutaire s’élevait en 2021 à 31,2% des postes en France métropolitaine -35,5% pour la seule psychiatrie- et à 32,9% dans les Hauts-de-France. Pour les postes à temps partiel, ces chiffres s’élèvent respectivement à 52,3% -56,6% en région- et 59,2%[1].

Selon le CNG, 7186 postes de PH en psychiatrie à temps plein et 1195 postes à temps partiel sont budgétés en France entière, dont 727 et 67 dans les Hauts-de-France.

La vacance statutaire pour les PH de cette spécialité en France entière s’élève à 35,5% (39,2% en région) pour les temps complets et à 73,1% (73,1% en région) pour les temps partiels.

Les départements de l’Aisne et de la Somme sont plus particulièrement touchés par cette vacance statutaire (plus d’un poste à temps plein sur deux est concerné), alors que celui du Nord est le seul à connaître une valeur inférieure à celle de la France entière.

figure1-Vacance de postes PH psychiatrie-01

Figure 1 - Taux de vacance statutaire des praticiens hospitaliers à temps plein en psychiatrie 2021 

Conclusion

Problème national touchant toutes les spécialités médicales, la vacance statutaire des postes de PH est plus élevée en psychiatrie et dans les Hauts-de-France ; dans cette région, 285 des 727 postes de PH en psychiatrie à temps plein n’étaient pas occupés par des titulaires, soit 2/5e d’entre eux. Cette proportion dépassait la moitié des postes dans 2 des 5 départements des Hauts-de-France. Cette vacance met en difficulté les services de psychiatrie pour mener à bien l’ensemble des missions qui leur sont confiées.

Une enquête complémentaire serait cependant nécessaire pour connaître la vacance complète (absence de tout médecin) de ces postes.

 

Consultez l'ensemble de nos cartes et figures :